Navigation – Plan du site
Articles hors dossier (Nouvelle-Calédonie)

Étude d’un genre cérémoniel de la tradition orale ajië, le vivaa (Nouvelle-Calédonie)

Julia Ogier Guindo
p. 311-320

Résumés

La littérature orale kanak demeure largement méconnue. Il est vrai qu’il s’agit souvent de textes difficiles, comme les discours traditionnels en langue ajië nommés vivaa. Ces « discours de coutume » sont prononcés lors des cérémonies de naissance, de mariage ou de deuil, ainsi que dans d’autres occasions de la vie sociale. La parole accompagne toujours le don rituel, selon des conventions bien précises. Le vivaa est un genre poétique, comme en témoigne la présence d’un rythme spécifique et d’une langue hautement métaphorique. Dans cette culture, les paroles cérémonielles ont une puissance évocatrice telle qu’elles possèdent une efficacité de type magique. Le contenu des discours est l’objet d’une recherche de consensus social. L’orateur, par des allusions historiques et sociologiques, cherche en effet à renforcer les alliances entre les clans et à régler la question des statuts. L’obstacle majeur à l’interprétation de ces oeuvres reste cependant l’ancienneté de leur composition, la société kanak ayant fortement évolué sous l’effet de la colonisation française. Le rôle de l’écriture, dans le maintien de cette tradition orale, semble alors être de renouveler la création poétique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Julia Ogier Guindo, « Étude d’un genre cérémoniel de la tradition orale ajië, le vivaa (Nouvelle-Calédonie) », Le Journal de la Société des Océanistes, 125 | 2007, 311-320.

Référence électronique

Julia Ogier Guindo, « Étude d’un genre cérémoniel de la tradition orale ajië, le vivaa (Nouvelle-Calédonie) », Le Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 125 | Année 2007-2, mis en ligne le 01 décembre 2010, consulté le 27 avril 2017. URL : http://jso.revues.org/1032 ; DOI : 10.4000/jso.1032

Haut de page

Auteur

Julia Ogier Guindo

UMR CNRS LACITO à Villejuif, j.ogier-guindo@wanadoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page