Navigation – Plan du site
Dossier Polynésie française, atouts et handicaps

Les langues polynésiennes : obstacles et atouts

Edgar Tetahiotupa
p. 139-153

Résumés

Alors que la Polynésie française pouvait espérer être à la pointe de l’enseignement des langues autochtones dans le Pacifique, on se rend compte qu’à l’école primaire, trente ans après les premières expériences, cet enseignement est resté quasiment au même stade. Et pourtant, des actions en faveur des langues polynésiennes se multiplient (concours de littératures écrite et orale ; enseignement en primaire, en secondaire et à l’université ; organisation d’une journée sur les langues polynésiennes...). Cet article tente de relever les obstacles au développement des langues polynésiennes et de comprendre la persistance de ces obstacles. Il essaie de montrer l’intérêt tout particulier de préserver et d’enseigner ces langues.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Edgar Tetahiotupa, « Les langues polynésiennes : obstacles et atouts », Le Journal de la Société des Océanistes, 119 | 2004, 139-153.

Référence électronique

Edgar Tetahiotupa, « Les langues polynésiennes : obstacles et atouts », Le Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 119 | Année 2004-2, mis en ligne le 01 décembre 2007, consulté le 23 mai 2017. URL : http://jso.revues.org/128 ; DOI : 10.4000/jso.128

Haut de page

Auteur

Edgar Tetahiotupa

Docteur en anthropologie, edte@mail.pf

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page