Navigation – Plan du site
Nouvelle Calédonie, 150 ans après la prise de possession

Rhabiller les symboles : les femmes kanak et larobe mission à Lifou (Nouvelle-Calédonie)

Anna Paini
p. 233-253

Résumés

J’examine ici, à partir d’entretiens ethnographiques et de documents d’archives, la robe mission, vêtement porté par les femmes kanak à Lifou et, plus généralement, dans toute la Nouvelle-Calédonie, à la lumière du débat contemporain sur les sentiments identitaires qui participent d’un processus historique et qui opposent les notions d’appartenance et de différence. La robe mission, importée d’Occident, relève d’une stratégie qui voulait imposer aux femmes kanak un style occidental de pudeur et de modestie. Mais les femmes de Lifou ont su l’adapter, la transformer, la recontextualiser et l’intégrer aux savoirs et pratiques locaux. Leur regard, qui m’intéresse ici tout particulièrement, a fait intégrer ce vêtement à part entière dans « la coutume ». La signification de la robe mission s’est donc transformée : auparavant symbole de la dévalorisation occidentale de la femme kanak et du regard réducteur occidental face aux autres, elle est devenue progressivement un signe identitaire de créativité culturelle revendiqué avec fierté par la majorité de mes interlocutrices de Lifou.

Haut de page

Notes de l’auteur

Cet article rend compte d’une étude menée en Nouvelle-Calédonie en 1998 et en 2001. Il repose également sur les matériaux recueillis précédemment, d’une part, en 1989-1992, lors de ma thèse de PhD/doctorat effectuée grâce à l’ANU funds et, d’autre part, en 1996, grâce à un financement du programme de recherche ESK (géré par l’EHESS). Une version plus courte de cet article a été publiée en italien (2002a) à la suite d’un séminaire à l’université de Vérone en mai 2001 intitulé : « ucire e vestire : Riflessioni antropologiche » (Coudre et s’habiller : Réflexions anthropologiques). Une autre version en anglais : « Re-dressing Signs and Designs : Kanak Women and la Robe Mission in Lifou, New Caledonia » a aussi été présentée le 5 juillet 2002 à la conférence “Recovering the Past” organisée par ESFO (European Society for Oceanists), à Vienne (4-6 juillet 2002).

Pour citer cet article

Référence papier

Anna Paini, « Rhabiller les symboles : les femmes kanak et larobe mission à Lifou (Nouvelle-Calédonie) », Le Journal de la Société des Océanistes, 117 | 2003, 233-253.

Référence électronique

Anna Paini, « Rhabiller les symboles : les femmes kanak et larobe mission à Lifou (Nouvelle-Calédonie) », Le Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 117 | Année 2003-2, mis en ligne le 22 mai 2008, consulté le 24 juillet 2017. URL : http://jso.revues.org/1297 ; DOI : 10.4000/jso.1297

Haut de page

Auteur

Anna Paini

Département de psychologie et d’anthropologie, université de Vérone, anna.paini@univr.it

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page