Navigation – Plan du site
En hommage à Jacques Barrau

Cérémonies de l’igname nouvelle, intégration sociale, modalités binaires et ternaires en pays Mèa (Nouvelle-Calédonie)

Patrick Pillon
p. 129-140

Résumés

Cet article aborde les transformations de la cérémonie collective des prémices dans la moyenne vallée du pays Mèa en Nouvelle-Calédonie avant la mise en place des « réserves ». Sur une durée qui n’a pas dû excéder une soixantaine d’années, trois formes cérémonielles se seraient succédées. Elles ont dû correspondre à l’intégration d’événements qui ont parfois été le pendant de transformations de l’organisation sociale. Il aurait alors été recouru au dédoublement de structures binaires par des structures ternaires.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrick Pillon, « Cérémonies de l’igname nouvelle, intégration sociale, modalités binaires et ternaires en pays Mèa (Nouvelle-Calédonie) », Le Journal de la Société des Océanistes, 114-115 | 2002, 129-140.

Référence électronique

Patrick Pillon, « Cérémonies de l’igname nouvelle, intégration sociale, modalités binaires et ternaires en pays Mèa (Nouvelle-Calédonie) », Le Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 114-115 | Année 2002, mis en ligne le 22 mai 2008, consulté le 18 août 2017. URL : http://jso.revues.org/1450 ; DOI : 10.4000/jso.1450

Haut de page

Auteur

Patrick Pillon

Chargé de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (I.R.D.). 

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page