Navigation – Plan du site
En hommage à Jacques Barrau

Une « huile » végétale aux multiples usages dans la région du fleuve Sépik (Papouasie Nouvelle-Guinée)

Christian Coiffier
p. 188-200

Résumés

L’exsudat d’un arbre du genre Campnosperma est collecté dans une grande partie du bassin du fleuve Sépik. Cet exsudat constitue un liquide huileux utilisé localement pour de très nombreux usages rituels. Sa représentation locale comme substance vitale en fait un produit qui participe à divers types d’échanges.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christian Coiffier, « Une « huile » végétale aux multiples usages dans la région du fleuve Sépik (Papouasie Nouvelle-Guinée) », Le Journal de la Société des Océanistes, 114-115 | 2002, 188-200.

Référence électronique

Christian Coiffier, « Une « huile » végétale aux multiples usages dans la région du fleuve Sépik (Papouasie Nouvelle-Guinée) », Le Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 114-115 | Année 2002, mis en ligne le 26 mai 2008, consulté le 22 juin 2017. URL : http://jso.revues.org/1513 ; DOI : 10.4000/jso.1513

Haut de page

Auteur

Christian Coiffier

Maître de conférences au Muséum national d’histoire naturelle, membre de l’umr 8098 « Techniques et culture ».

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page