Navigation – Plan du site
En hommage à Jacques Barrau

Le Dieu Rao de Mangareva et le Curcuma longa

Catherine Orliac
p. 201-207

Résumés

Il y a une vingtaine d’années, Jacques Barrau me fit découvrir une sculpture d’une étonnante modernité : il s’agissait d’une représentation du dieu Rao, invoqué au moment de la plantation du Curcuma longa, à Mangareva, dans l’archipel des Gambier. Lorsqu’il prit sa retraite en 1995, il m’offrit une copie de cette oeuvre qu’il affectionnait particulièrement.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Catherine Orliac, « Le Dieu Rao de Mangareva et le Curcuma longa », Le Journal de la Société des Océanistes, 114-115 | 2002, 201-207.

Référence électronique

Catherine Orliac, « Le Dieu Rao de Mangareva et le Curcuma longa », Le Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 114-115 | Année 2002, mis en ligne le 26 mai 2008, consulté le 18 août 2017. URL : http://jso.revues.org/1535 ; DOI : 10.4000/jso.1535

Haut de page

Auteur

Catherine Orliac

Archéologue au cnrs, umr 7041 à Nanterre, et gdr 1170 au laboratoire d’ethnobiologie-biogéographie du Muséumnational d’Histoire naturelle.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page