Navigation – Plan du site
Articles

Inhumations préhistoriques en Nouvelle-Calédonie

Frédérique Valentin et Christophe Sand
p. 135-149

Résumés

Les témoignages ethnographiques et la présence d’ossements humains déconnectés en situation secondaire, dont certains dans des poteries utilisées entre le début et la fin du premier millénaire après J.-C., permettent de supposer des pratiques funéraires complexes dans les sociétés préhistoriques de la Nouvelle-Calédonie. L’inhumation est un traitement du défunt possible dont les modalités : définitive ou provisoire, peuvent être identifiées grâce à leurs expressions archéologiques : la sépulture primaire complète et la sépulture primaire incomplète. L’étude montre que les deux modalités d’inhumation ont coexisté durant la préhistoire néo-calédonienne, en s’appuyant sur l’analyse détaillée de la sépulture primaire incomplète de la localité WKO013A du site de Lapita (Koné), datée à la charnière entre le premier millénaire et le deuxième millénaire après J.-C., ainsi que sur une analyse d’ensemble des sépultures à inhumations de la Grande Terre. Les données ne permettent d’envisager ni une dimension diachronique, ni une prépondérance d’une modalité de traitement sur l’autre. Mais il apparaît, premièrement, que les gestes funéraires mis en oeuvre par les sociétés préhistoriques, notamment à la jonction entre le premier et deuxième millénaires après J.-C., sont d’une complexité analogue à celle de ceux décrits dans les sociétés kanak du XIXe siècle et, deuxièmement, que certains adolescents des sociétés préhistoriques pouvaient recevoir un traitement funéraire qui, dans les sociétés traditionnelles, semble plutôt réservé aux hommes âgés.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frédérique Valentin et Christophe Sand, « Inhumations préhistoriques en Nouvelle-Calédonie », Le Journal de la Société des Océanistes, 113 | 2001, 135-149.

Référence électronique

Frédérique Valentin et Christophe Sand, « Inhumations préhistoriques en Nouvelle-Calédonie », Le Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 113 | Année 2001-2, mis en ligne le 27 mai 2008, consulté le 22 juillet 2017. URL : http://jso.revues.org/1579 ; DOI : 10.4000/jso.1579

Haut de page

Auteurs

Frédérique Valentin

CNRS UMR 7041, Équipe Ethnologie Préhistorique, Nanterre, fvalenti@mae.u-paris10.fr

Articles du même auteur

Christophe Sand

Département Archéologie, Musée de Nouvelle-Calédonie, Nouméa.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page