Navigation – Plan du site
Articles

La franc-maçonnerie et l’évasion d’Henri Rochefort

Joël Dauphiné
p. 81-92

Résumés

La cause paraît entendue depuis longtemps. De l’avis général, la franc-maçonnerie a joué un rôle actif, sinon déterminant, dans l’évasion réussie du déporté Henri Rochefort et de cinq de ses compagnons, qui ont faussé compagnie à leurs gardiens de l’enceinte fortifiée en mars 1874. Un événement sensationnel eu égard à la célébrité du brillant polémiste. L’auteur se propose de reconsidérer cette affaire en présentant de nouveaux éléments qui vont à l’encontre de la thèse couramment admise. Il s’attache ensuite à comprendre comment et pourquoi s’est forgée une telle certitude, pour rappeler en conclusion quelques règles de bon sens que tout historien sérieux se devrait de respecter.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Joël Dauphiné, « La franc-maçonnerie et l’évasion d’Henri Rochefort », Le Journal de la Société des Océanistes, 118 | 2004, 81-92.

Référence électronique

Joël Dauphiné, « La franc-maçonnerie et l’évasion d’Henri Rochefort », Le Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 118 | Année 2004-1, mis en ligne le 01 juin 2007, consulté le 22 juin 2017. URL : http://jso.revues.org/275 ; DOI : 10.4000/jso.275

Haut de page

Auteur

Joël Dauphiné

Historien

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page