Navigation – Plan du site
Dossier Wallis-et-Futuna

Bilan de la mise en valeur des ressources de la mer à Wallis-et-Futuna

Gilles Blanchet
p. 110-121

Résumés

À Wallis-et-Futuna, comme dans les autres pays insulaires du Pacifique Sud, les ressources du sol sont limitées et celles de la mer apparaissent prometteuses avec une zone économique exclusive (ZEE) qui s’étend jusqu’à 200 milles des côtes. Le développement de la pêche y est considéré comme un moyen privilégié de satisfaire les besoins alimentaires, de fournir des emplois et d’accroître les revenus. Il doit aussi permettre de ralentir les migrations en direction de la Nouvelle-Calédonie voisine qui s’inquiète de l’afflux d’une main-d’oeuvre venue concurrencer la sienne. Jusqu’ici, les efforts faits pour promouvoir la pêche n’ont pas débouché sur les résultats attendus et l’activité semble sur le déclin. Elle n’en conserve pas moins des potentialités qui pourraient être mieux mises en valeur à l’avenir.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gilles Blanchet, « Bilan de la mise en valeur des ressources de la mer à Wallis-et-Futuna », Le Journal de la Société des Océanistes, 122-123 | 2006, 110-121.

Référence électronique

Gilles Blanchet, « Bilan de la mise en valeur des ressources de la mer à Wallis-et-Futuna », Le Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 122-123 | Année 2006, mis en ligne le 01 décembre 2009, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://jso.revues.org/579 ; DOI : 10.4000/jso.579

Haut de page

Auteur

Gilles Blanchet

Docteur d’État en sciences économiques, Gilles.Blanchet@ird.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page