Navigation – Plan du site
Actes de la Société et Actualités

Assemblée générale annuelle (exercice 2010)

p. 209-211

Rapport moral de l'exercice 2010 par C. Coiffier (01-05/10) et P. Peltier (05-12/10)

La SdO a pu, comme les années précédentes, être représentée au Salon du livre par la Société Bookin, diffuseur de livre en Nouvelle-Calédonie. Cette société accepte, en effet, de vendre nos ouvrages sur son stand et nous la remercions grandement.

Divers membres de la Société, dont notre secrétaire Hélène Guiot, ont continué le rangement de nos ouvrages dans le local mis à notre disposition à la Bibliothèque Nationale de France. Nous remercions encore tout particulièrement monsieur Denis Bruckmann, directeur des collections à la bnf, pour avoir autorisé l'hébergement provisoire de nos stocks, ainsi que monsieur Michel Fanni et madame Marie-Chantal Mirabel qui nous accueillent toujours très aimablement.

À la suite des dernières élections, le conseil d'administration de la Société a été partiellement renouvelé. Philippe Peltier, nouveau secrétaire général, tient à remercier les membres du précédent CA pour avoir permis une transition en douceur grâce à la transmission des données indispensables à la vie de la Société et à la continuité de ses activités.

Comme le montre le rapport financier, les comptes de la société sont à nouveau en équilibre, et ce grâce aux aides à la publication. Et l'on peut se réjouir que, grâce à la persévérance et à l'action de plusieurs responsables, le nombre des adhérents a crû.

Outre les activités d'édition qui constituent le cœur de la vie de la Société, celle-ci poursuit ses actions déjà engagées les années précédentes, voire même les diversifie en proposant en alternance séances de cinéma et conférences un jeudi par mois. Tout porte à croire que ce mouvement se poursuivra dans les années à venir.

Rapport sur le jso, les publications et le Cinéma des Océanistes par I. Leblic

Depuis le renouvellement du conseil d’administration l’an passé, I. Leblic est restée secrétaire générale adjointe chargée des diverses publications et du Journal de la Société des Océanistes. Par contre, elle a transmis le Cinéma des Océanistes à Magali Mélandri qui se charge désormais de sa programmation à partir de 2011 (celle de 2010 ayant été faite avant), avec celle des conférences de la SdO.

Publications de la SdO

En tant que responsable scientifique des diverses collections de publications de la SdO, rôle assimilable à une directrice de collection dans d'autres maisons d’édition, I. Leblic a reçu en 2010 les deux propositions suivantes de manuscrits, qui ont été mis en lecture pour avis scientifique sur le fond et sur la forme :

– Dorothée Dussy, S'approprier la ville. Nouméa au miroir de ses squats, reçu en septembre et qui a été mis en lecture conjointement avec les éditions du credo pour une éventuelle co-édition.

– Sonia Lacabane, L’auteur, le critique et le texte littéraire en Océanie anglophone, dont l’auteur a retiré son manuscrit malgré les avis reçus.

Pour ce qui est des nouvelles parutions, l’ouvrage de Christophe Sand, Lapita calédonien. Archéologie d’un premier peuplement insulaire océanien (vol. 2 de la collection Travaux et documents) est paru en juillet 2010.

L’ouvrage Mythes, missiles et cannibales. Le récit d’un premier contact en Australie de Laurent Dousset a été mis sous presse dans la collection Publications de la SdO dont ce sera le volume 50. Il sera tiré à mille exemplaires, avec une aide financière du credo. Les épreuves reçues courant décembre sont en cours de relecture par l’auteur, Gilles Bounoure et moi-même et l’index en cours de réalisation par l’auteur et par moi-même. Cet ouvrage devra paraître courant 2011.

Nous avons évoqué la publication du dernier manuscrit inédit de Bernard Juillerat dont Philippe Peltier doit préparer le texte avant sa soumission à deux relecteurs.

Ventes des publications

En 2010, nous avons réussi à vendre une collection et demie du jso, représentant 1 500 € de recettes. Cette somme vient s’ajouter à celles des ventes régulières (2 324 € au total) et des ventes de publications diverses (10 392 €).

En échange du travail réalisé par la SdO sur son ouvrage et en dédommagement de divers inconvénients, Christophe Sand a cédé la part de ses droits d’auteur correspondant au pré-achat de l’iancp (soit 850 €) et nous l’en remercions. Cette affaire a montré que nous devons revoir notre contrat d’édition qui est en l’état insuffisamment protecteur contre ce genre de situation.

Journal de la Société des Océanistes (jso)

Depuis deux ans maintenant, avec la mise en ligne sur Persée des anciens numéros (jusqu’en 2000) qui est venue compléter celle faite sur revues.org pour les volumes parus depuis 2001, la collection complète (ou quasi-complète) des numéros de la revue est en accès libre avec une barrière mobile de trois ans. C’est la raison pour laquelle j’avais proposé qu’on intègre le bouquet des revues commercialisées par Cairn, ce qui est effectif depuis décembre 2010. Chaque article qui n’est pas immédiatement en accès libre en texte intégral sur revues.org est désormais disponible à l’achat pour 3 €.

Durant cette année, un numéro double a été publié : le jso 130-131 « Hommage à Bernard Juillerat » (coordonné par Pierre Lemonnier et Denis Monnerie). Pour la première fois cette année, il a été envoyé en service de presse à L’Homme pour compte rendu.

  • 1  Contre 25 482 en 2009, soit une importante augmentation.

Côté statistiques de consultation fournies par revues.org, nous pouvons établir que nos pages sont régulièrement consultées. Courant 2010, nous avons reçu 37 159 visiteurs1

 (soit près de 4 000 visiteurs différents par mois), soit 23 fois le nombre de nos membres actuels !

Rappelons la nécessité de donner l’autorisation de mise en ligne. Pour tous les auteurs ou ayants droit d’auteurs décédés ayant publié un jour ou l’autre dans le jso, et qui ne l'ont pas encore fait, veillez à renvoyer à la SdO l'autorisation de mise en ligne que vous pouvez trouver sur http://jso.revues.org/index4162.html

Subventions cnrs et cnl et classement erih

Comme chaque année, notre demande de subvention au cnl a été déposée en janvier. Il nous a accordé pour 2010, soit pour la sixième année, la somme de 4 000 € (3 500 € les deux premières années).

  • 2  Pour être classé dans la liste erih, les standards académiques internationaux à respecter sont : s (...)

En 2010, nous avons reçu 3 063 € du cnrs, soit la même somme que l’année précédente. Notre revue a été classée par l’European Science Foundation (liste erih en shs) en B2. La différence entre A et B réside dans le degré d’adéquation à ces différents critères : plus de caractéristiques sur une plus grande extension pour les A.

Cinéma des Océanistes

Les séances se déroulent tous les deux mois avec à chaque fois un public diversifié et intéressé par les débats qui suivent les projections. Cette activité suit désormais un cours régulier et, après avoir réalisé le programme des séances pour l’année 2010, j’ai cédé cette responsabilité à Magali Mélandri, nouvelle élue au ca depuis mi-2010 et qui en assume désormais l’organisation et la planification.

Rapport sur les comptes 2010 et budget prévisionnel 2011 par Sarah Mohamed-Gaillard

Nous présentons ici un extrait du rapport fait par notre trésorière sur les comptes de l'exercice 2010 et les prévisions budgétaires pour 2011(voir tableaux page suivante) : bilande l'année : + 1 538,04 ; position du compte courant au 31 décembre 2010 : 16 641,88 € (mais reste à payer la facture du jso 130-131) ; position du compte « livret A » au 31 décembre 2010 : 10 133,50 € ; relevé de portefeuille au 31 décembre 2010 : 38 906,29 €.

img-1-small480.png

Compte rendu de l’assemblée générale de la SdO (Salle de cinéma-MQB, 31/03/11 15h)

Présents : J-P. Baillat, P. Bonnemère, C. Coiffier, B. Glowczewski, M. Godelier, J. De Largy Healy, M. Melandri, Ph. Peltier, J. Vignes.

Excusés : G. Bounoure, I. Leblic, S. Mohammed-Gaillard.

La SdO compte 137 membres en 2010, ce qui représente une légère augmentation. Ph. Peltier énumère les membres du nouveau conseil d’administration élu à la suite des élections de l’an passé, lequel s’est déjà réuni deux fois. De ce fait, deux passations de pouvoir ont eu lieu :

  • Pour l’organisation du Cinéma et des Conférences, de I. Leblic à M. Melandri.

  • Pour la gestion du site internet de la SdO, de J.-C. Galipaud à J. De Largy Healy.

Après lecture du rapport moral (voir plus haut) par P. Peltier (secrétaire général), M. Godelier le met au vote : il est approuvé à l’unanimité.

P. Peltier (en l’absence de S. Mohammed-Gaillard excusée) commente le rapport financier 2010 (voir ci-dessus) et M. Godelier le met au vote qui est également approuvé à l’unanimité. Les ventes de publications se sont bien faites. Le bilan est positif. Le budget provisionnel 2011 est aussi approuvé à l’unanimité.

P. Bonnemère (pour I. Leblic excusée) présente le rapport sur les publications, le jso et le Cinéma de la Sdo (voir ci-dessus) ; il est également mis au vote et approuvé à l’unanimité. M. Melandri expose qu’en 2010-2011, environ 50 personnes étaient présentes aux séances. Elle précise que, depuis 2011, il y a une alternance entre les conférences et les séances de cinéma : ces dernières n’ayant lieu que tous les deux mois, les autres mois sont dédiés aux conférences. Le Festival du film de Rochefort nous a sollicités pour venir présenter leur programmation début mai au MQB avec la SdO.

Une proposition de questionnaire à envoyer aux membres est présentée pour mise en ligne d’une fiche de présentation des membres de la Société des Océanistes. La question de savoir si la base de données sera confidentielle ou pas est posée. La discussion donne l’exemple de celle de l’EASA qui n’est pas accessible à ceux qui ne paient pas leur cotisation.

Cette question devra donc être rediscutée lors d’un prochain CA, mais le vote sur le principe du questionnaire (en supprimant la dernière question) est approuvé à l’unanimité.

Dans les questions diverses, J. De Largy Healy demande à ce que les hors-statuts et les chômeurs bénéficient également du tarif « étudiants » de 30 €. La question sera étudiée en CA pour revenir lors de la prochaine AG.

La séance est levée à 16h50.

Notes

1  Contre 25 482 en 2009, soit une importante augmentation.

2  Pour être classé dans la liste erih, les standards académiques internationaux à respecter sont : sélection des articles fondée sur une politique éditoriale objective, avec évaluation par des pairs. Ne sont retenus que les journaux qui peuvent entrer dans l’une de ces trois catégories : A. Publications de haut rang international jouissant d’une très forte réputation parmi les chercheurs concernés dans les différents pays, et régulièrement citées dans le monde entier ; B. Publications de standard international avec une bonne réputation parmi les chercheurs concernés dans différents pays ; C. Journaux de recherche d’une importance locale ou régionale signifiante en Europe, cités occasionnellement en dehors du pays de publication. Pour les catégories A et B, les journaux publiés dans le monde sont pris en considération ; pour la catégorie C, seuls les journaux européens sont pris en considération. Il est recommandé que seules 10 à 25 % des publications apparaissent en A. Pour être classé en A ou B (journal international), il faut remplir les conditions suivantes : contributeurs et lecteurs variés et réguliers reconnus internationalement ; contenu scientifique de grande qualité ; large consensus international sur le terrain du journal et bonne visibilité ; avec en plus : conseil scientifique international actif, journal ouvert à des articles reçus spontanément, choix des articles publiés reposant sur une sélection hautement rigoureuse, régularité dans la publication. Voir ci-dessous le nouveau classement 2011.

Haut de page