Navigation – Plan du site
Varia

Rongorongo tablet from the Ethnological Museum, Berlin

Paul Horley
p. 243-256

Résumés

Cet article vise à améliorer la documentation de la tablette rongorongo VI 4878 du Musée ethnologique de Berlin. Pour la première fois (à notre connaissance), nous présentons des photographies numériques détaillées de l’artefact complet à l'échelle quasi-originale. L’amélioration de la qualité de ces images sur ordinateur a contribué à produire des tracés d’un plus grand nombre de glyphes que ceux publiés par Adolf Bastian (1883), Thomas Barthel (1958) et Steven Fischer (1997). L'analyse des passages parallèles montre que la tablette de Berlin partage les séquences glyphiques de ce que l’on appelle la "Grande Tradition" (tablettes Grand Santiago / tablettes du Grand et Petit Saint-Pétersbourg), ainsi qu'avec celle d’Aruku Kurenga. Certains groupes particuliers de signes de la tablette de Berlin se trouvent aussi sur les tablettes Tahua, Échancrée, et sur la Petite et la Grande tablettes de Washington.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

Documentation of the tablet
Analysis of the parallel passages
Conclusions

Aperçu du début du texte

The rongorongo script of Easter Island (Rapa Nui) is a unique writing system developed in Polynesia. The oral traditions of the islanders « assert that Hotu-Matua, the first king, possessed the knowledge of this written language, and brought with him to the island sixty-seven tablets containing allegories, traditions, genealogical tables and proverbs relating to the land from which he had migrated » (Thomson, 1891: 514). However, the search of possible trans-insular origins of the script did not reveal any results supporting the external origin of the script. At the same time, the iconography of rongorongo signs pronouncedly matches the Rapa Nui petroglyphs (Fedorova, 1983: 45, fig. 2; Lee, 1992: 126-128; Macri, 1996: 184, fig. 19; Horley and Lee, 2008: 114, fig. 6), providing the evidence to Easter Island development of the script.

The existence of inscribed objects was first witnessed in 1864 by the first Rapa Nui missionary Eugène Eyraud (Fischer 1997: 12), but it was Tepano Jauss...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Paul Horley, « Rongorongo tablet from the Ethnological Museum, Berlin  », Le Journal de la Société des Océanistes, 135 | 2012, 243-256.

Référence électronique

Paul Horley, « Rongorongo tablet from the Ethnological Museum, Berlin  », Le Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 135 | 2012-2, mis en ligne le 25 octobre 2012, consulté le 26 octobre 2014. URL : http://jso.revues.org/6695

Haut de page

Auteur

Paul Horley

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page