Navigation – Plan du site
Actes de la Société

In memoriam Darrell T. TRYON

Alexandre FRANÇOIS

Parmi les linguistes spécialisés dans les langues du Pacifique, le professeur Darrell T. TRYON (1942–2013) occupait une place à part, du fait de la diversité de ses terrains de recherche et de sa capacité à tisser des liens au-delà de son domaine. Nombreux sont donc ceux qui ont été pris de court par sa soudaine disparition, le 15 mai dernier.

Né en Nouvelle-Zélande, Darrell T. TRYON avait fait ses études à l’Université de Canterbury (Christchurch), où il avait notamment appris la langue française. Son excellente maîtrise du français, qu’il parlait couramment, allait lui fournir un atout important dans sa carrière : Darrell allait devenir un maillon essentiel entre les cercles anglophones et francophones du Pacifique – autant dans le domaine de la recherche que de la diplomatie, édifiant et entretenant des liens de coopération entre les divers décideurs de la région

Au cours des années 1960, Darrell Trevor Tryon s’établit à l’Université nationale australienne (anu) de Canberra, prestigieux établissement qu’il n’allait jamais quitter. Entouré de figures pionnières de la linguistique océanienne tels qu’Arthur Capell ou Stephen Wurm, il entreprit l’exploration linguistique de diverses régions du Pacifique : langues des îles Loyauté (iaai, nengone, drehu) ; tahitien, pascuan ; maranungku et autres langues Daly languages d’Australie du nord ; et bien d’autres.

Mais la région à laquelle le nom de Darrell T. Tryon est le plus souvent associé est l’archipel du Vanuatu. Dès 1969, le jeune chercheur explorait les nombreuses îles des Nouvelles-Hébrides et recueillait des listes de vocabulaire (dites listes de Swadesh) d’île en île, inlassablement. C’est grâce à ce travail, compilé sous la forme d’un épais volume en 1976 (New Hebrides Languages: An Internal Classification. Pacific Linguistics, C‑50), qu’il put établir l’existence de 113 langues distinctes dans l’archipel. Au passage, ce chiffre donne au Vanuatu d’aujourd’hui le titre de nation présentant la plus forte densité au monde en terme de nombre de langues par rapport à la population. Cet ouvrage pionnier permit aussi d’établir avec certitude que les 113 langues vernaculaires du Vanuatu appartiennent toutes à la branche océanienne de la famille austronésienne. Le volume est encore régulièrement consulté par les générations de linguistes qui se sont succédé depuis sa parution.

Photo 1. – Darrell Tryon avec son cher carnet de notes et son magnétophone

Image 1.png

(cliché famille Tryon, milieu des années 1970)

En 1983, Darrell produisit un ouvrage similaire (avec Brian Hackman), portant sur les 74 langues des îles Salomon. À l’occasion de ses recherches dans cet autre archipel, il était particulièrement intrigué par les langues du groupe des îles Santa Cruz, ou « Temotu », à l’extrême est du pays ; ses publications sur cette région sont encore aujourd’hui la principale source de connaissances, en particulier, sur les langues étonnantes de Vanikoro ou d’Utupua.

En parallèle avec ses recherches sur les langues vernaculaires du Pacifique, Darrell s’est également beaucoup intéressé aux langues véhiculaires de la région – en particulier les pidgins et créoles de la Mélanésie. Outre un manuel de bichelamar (1987), il a ainsi coécrit avec Jean-Michel Charpentier une synthèse historique sur l’émergence de ces langues (Pacific Pidgins and Creoles: Origins, Growth and Development, 2004).

Plus récemment, la description linguistique a laissé la place à des ouvrages de synthèse sur les langues du Pacifique ou la famille austronésienne dans son ensemble. Ainsi, Darrell fut le principal éditeur, en 1995, d’une encyclopédie des langues austronésiennes en cinq volumes (Comparative Austronesian Dictionary), et coédita également des ouvrages tels que Language contact and change in the Austronesian world (1994) ; The Austronesians: Historical and Comparative Perspectives (1995) ; Atlas of Languages of Intercultural Communication in the Pacific, Asia, and the Americas (1996) ; le catalogue de l’exposition Vanuatu (Vanuatu, OcéanieArts of Vanuatu, 1996) ; The Boy from Bundaberg (2001). Encore tout dernièrement, il coéditait deux ouvrages, Oceanic Encounters: Exchange, Desire, Violence (2011) et Politics, Development and Security in Oceania (2013).

En parallèle avec ses activités de recherche, Darrell était fortement impliqué dans le fonctionnement du programme des Filwoka (fieldworkers) du Centre culturel du Vanuatu. Au nombre d’une cinquantaine, les Filwoka sont des représentants des diverses communautés rurales du Vanuatu, intéressés par leurs propres traditions, et désireux de les documenter de l’intérieur. Durant plus de vingt ans, Darrell organisa le congrès annuel de ces Filwoka, où il officiait en bichelamar, donnant à ces chercheurs locaux la formation et l’inspiration utiles à leurs projets.

Darrell T. Tryon avait eu au fil des années diverses responsabilités à l’Australian National University – ainsi, il fut un temps Vice-directeur de la fameuse Research School of Pacific and Asian Studies (rspas). Il participait également, de diverses manières, aux réseaux universitaires et politiques entre les différents acteurs à l’œuvre dans l’océan Pacifique : il a été, par exemple, membre des conseils d’administration des universités de Nouvelle-Calédonie ou de Polynésie française, ou conseiller constitutionnaliste auprès du gouvernement du Vanuatu.

Dans la mémoire de ceux qui l’auront connu, Darrell restera un esprit bienveillant, toujours aimable, impressionnant par l’étendue de ses intérêts – tout en gardant assez de recul pour ne pas se prendre trop au sérieux. À titre personnel, je garderai longtemps le souvenir des jours où Darrell accompagna mes premiers pas au Vanuatu. Mes toutes premières heures de terrain eurent lieu en sa présence : j’étais son assistant pendant deux jours, recueillant du vocabulaire ethnobotanique dans les langues d’Espiritu Santo. Darrell avait toujours le bon conseil au bon moment. Sa présence chaleureuse me manquera, à moi comme à tous ceux qui l’auront côtoyé au cours de sa longue carrière.

Bibliographie1

  • 1 Établie par Isabelle Leblic pour le jso.

Bellwood Peter, J. Fox and Darrell T. Tryon, 2006 (1st ed. 1995). The Austronesians in History: Common Origins and Diverse Transformations, in Peter Bellwood et al. (eds), The Austronesians: Historical and Comparative Perspectives, Canberra (Australie), anu ePress, pp. 1-16.

Bellwood Peter, J. Fox and Darrell T. Tryon (eds), 2006 (1st ed. 1995). The Austronesians: Historical and Comparative Perspectives, Canberra (Australie), anu ePress.

Bonnemaison Joël, Kirk Huffmann, Christian Kaufmann and Darrell T. Tryon, 1996. Arts of Vanuatu, Bathurst, Crawford House Press.

Button Tom and Darrell T. Tryon (eds), 1994. Language contact and change in the Austronesian world, Berlin, Mouton de Gruyter.

Jolly Margaret, Serge Tcherkézoff and Darrell T. Tryon (eds), 2009. Oceanic encounters: exchange, desire, violence, Canberra (Australie), anu ePress.

Hegarty David and Darrell T. Tryon (eds), 2013. Politics, development and security in Oceania, Canberra, anu ePress.

Langdon Robert and Darrell T. Tryon, 1983. The language of Eastern Islands: its development and eastern Polynesian relationships, Institute for Polynesian Studies.

O'Grady Geoffrey N., Darrell T. Tryon and Michael Walsh, 1997. Boundary rider. Essay in honor of Geoffrey N. O'Grady, Canberra, anu, Pacific Linguistics, Research School of Pacific and Asian Studies,

Pawley Andrew, Mickael Rossand Darrell T. Tryon (eds), 2001. The boy from Bundaberg: Studies in Melanesian linguistics in honour of Tom Dutton, Canberra, anu, Pacific Linguistics.

Tryon Darrell T., 1967. Nengone grammar, Canberra, anu, Dept. of Linguistics, Research School of Pacific Studies, Pacific Linguistics.

—, 1967. English-Drehu Dictionary, Canberra, anu, Dept. of Linguistics, Research School of Pacific Studies, Pacific Linguistics.

—, 1967. Drehu grammar, Canberra, anu, Dept. of Linguistics, Research School of Pacific Studies, Pacific Linguistics.

—, 1968. Iaai Grammar, Canberra, anu, Dept. of Linguistics, Research School of Pacific Studies, Pacific Linguistics.

—, 1970. An introduciton to Maranungku (Northern Australia), Canberra, anu, Dept. of Linguistics, Research School of Pacific Studies, Pacific Linguistics.

—, 1970. Conversational Tahitian. An introduciton to Tahitian language of French Polynesia, Berkeley and Los Angeles, University of California Press.

—, 1974. Daly family languages, Australia, Canberra, anu, Dept. of Linguistics, Research School of Pacific Studies, Pacific Linguistics.

—, 1976. New Hebrides Languages: An Internal Classification, Canberra, anu, Dept. of Linguistics, Research School of Pacific Studies, Pacific Linguistics C‑50.

—, 1987. Bislama: An Introduction to the National Language of Vanuatu, Canberra, anu, Department of Linguistics, Research School of Pacific Studies.

, 1990. Les populations du Pacifique : langue, migration et identité, in Darrel Tryon et Paul de Deckker (éds), Identités en mutation dans le Pacifique à l’aube du troisième millénaire, Hommage à Joël Bonnemaison (1940-1997), Bordeaux, cret, coll. Îles et archipels 26, pp. 5-19.

—, 1994. Language contact and contact-induced language change in the Eastern Outer Islands, Solomon Islands, in Tom Button and Darrell T. TRYON (eds), Language contact and change in the Austronesian world, Berlin, Mouton de Gruyter, pp. 611-648.

—, 1996. Dialect chaining and the use of geographical space, in JoëlBonnemaison , Kirk Huffmann, Christian Kaufmann and Darrell T. TRYON , 1996. Arts of Vanuatu, Bathurst, Crawford House Press, pp. 170-181.

—, 1997. Parler tahitien en 24 leçons : méthode pratique, Ed. du Pacifique, Ed. Octavo.

—, 1998. Let’s talk Bislama, Media Masters (South Pacific)

—, 1999. Ni-Vanuatu research and researchers, Oceania 70 (1), 9, pp. 9-15.

—, 2001. Ngatikese mens language, in A. Pawley, M. Ross and D. Tryon (ed.), The Boy from Bundaberg: Studies in Melanesian Linguistics in Honour of Tom Dutton, Canberra, anu, Pacific Linguistics, pp. 345-359.

—, 2001. Pacific Pidgin Englishes: the Australian connection, in Bruce Moore (ed.), Who's Centric Now? The present state of Post-Colonial Englishes, Melbourne, Oxford University Press, pp. 198-218.

—, 2002. Buma, in Lynch (ed.), The Oceanic languages, Curzon Press, Richmond, pp. 573-586.

—, 2004. Le Monde des Aborigènes d’Australie, in Alain Nicolas (ed.), Paysages rêvés : artistes Aborigènes contemporains de Balgo Hills (Australie occidentale), Marseille, Éditions Snoek, pp. 24-30.

—, 2004. Proto-Austronesian and the Major Austronesian Subgroups, in Peter Bellwood (ed.), The Austronesians: Historical and Comparative Perspectives, Canberre (Australia), anu ePress, pp. 17-42.

—, 2004. Violence et Coutume en Mélanesie insulaire, in F. Angleviel and P. de Deckker (éds), Violences océaniennes, Paris, L'Harmattan, pp. 47-60.

—, 2005. The Languages of Bougainville, in Anthony J Regan and Helga M Griffin (eds), Bougainville before the conflict, Canberra (Australia), Pandanus Books, pp. 31-46.

—, 2005. Melanesias Weakness: Origins,Impacts and Solutions, French Ministry of Defence.

—, 2006. Language Endangerment and Globalisation in the Pacific, in Denis Cunningham, D.E. Ingram and Kenneth Sumbuk (eds), Language Diversity in the Pacific: Endangerment and Survival, UK, Multilingual Matters Ltd, pp. 97-111.

—, 2007. Australasia and the Pacific, in R.E. Asher and Christopher Moseley (eds), Atlas of the World's Languages (2nd ed.), London and New York, Routledge, Taylor & Francis Group, pp. 95-126.

—, 2007. The languages of the Pacific region: The Austronesian languages of Oceania, in Matthias Brenzinger (ed.), Language Diversity Endangered, Berlin, Mouton de Gruyter, pp. 391-409.

—, 2008. In Memoriam, Francoise Ozanne-Rivierre, 1941-2007, Oceanic Linguistics 47, 1, pp. 233-239.

—, 2008. Lengua, Diversidad e Identidad en el Pacifico Sur: Como Afrontar el Desafio de la Globalizacion (Language, diversity and identitiy in the South Pacific: facing the challenge of globalisation), in Belen Uranga and Maider Marana (eds), El Futuro de las Lenguas, Catarata, Spain, pp. 149-172.

—, 2008. New Caledonia and New Zealand: A Linguistic Connection, in Frederic Angleviel and Stephen Levine (eds), New Zealand - New Caledonia: Neighbours, Friends, Partners, Wellington (New Zealand), Victoria University Press, pp. 136-156.

—, 2009. Linguistic Encounter and Responses in the South Pacific, in Margaret Jolly, Serge Tcherkézoff and Darrell T. Tryon (eds), Oceanic encounters: exchange, desire, violence, Canberra (Australia), anu ePress, pp. 37-55.

—, 2009. Preface, in Margaret Jolly, Serge Tcherkézoff, Darrell T. Tryon (eds), Oceanic encounters: exchange, desire, violence, Canberra (Australia), anu ePress, pp. ix-x.

Tryon Darrell T. (ed.), 1995. Comparative Austronesian Dictionary, 5 vol., Berlin, Mouton de Gruyter.

Tryon Darrell T. and Jean-Michel Charpentier, 2004. Pacific pidgins and creoles: Origins, growth and development, Berlin, New York, Mouton de Gruyter.

Tryon Darrell T. et Paul de Deckker, 1990. Avant-propos, in Darrel Tryon et Paul de Deckker (éds), Identités en mutation dans le Pacifique à l’aube du troisième millénaire, Hommage à Joël Bonnemaison (1940-1997), Bordeaux, cret, coll. Îles et archipels 26, pp. 1-3.

Tryon Darrell T. et Paul de Deckker (éds), 1990. Identités en mutation dans le Pacifique à l’aube du troisième millénaire, Hommage à Joël Bonnemaison (1940-1997), Bordeaux, cret, coll. Îles et archipels 26.

Tryon Darrell T. and Maire-Joseph Dubois, 1971. Nengone Dictionary, Canberra, anu, Dept. of Linguistics, Research School of Pacific Studies, Pacific Linguistics 23.

Tryon Darrell T. and R. Gély, 1979. Official Gazetteer of Place Names : New Hebrides, Australian National University. Research School of Pacific Studies. Dept. of Linguistics, New Hebrides. Survey Dept

Tryon Darrell T. and Brian Hackman, 1983. Solomon Islands Language : an internal clanssification, Canberra, anu, Department of Linguistics, Pacific Linguistics Series C 72.

Wurm Stephen A., Peter Mühlhäusler and Darrell T. Tryon (eds.), 1996. Atlas of Languages of Intercultural Communication in the Pacific, Asia and the Americas, vol. II.2. Texts, Berlin, New York, Mouton de Gruyter, Trends in Linguistics Documentation 13.

Notes

1 Établie par Isabelle Leblic pour le jso.

Haut de page