Navigation – Plan du site
Les mises en récit de la mine dans le Pacifique

Mining narratives and multiple geographies in Papua New Guinea: Ok Tedi, the emerald cave and Lost Tribes

Dan Jorgensen
p. 23-36

Résumés

L’exploitation minière en Papouasie Nouvelle-Guinée a vu émerger de nombreuses histoires des origines, servant souvent à justifier des revendications locales quant au droit foncier et aux bénéfices relatifs à des projets précis. Bien qu’une large part de ces récits et mythes ait une fonction clairement instrumentale, cette dernière interprétation ne peut rendre compte de tous les éléments constitutifs de ces histoires. Dans cet article, l’auteur décrit une histoire des origines récente, qui a émergé dans le contexte de la mine Ok Tedi. Il replace cette histoire dans le contexte de la mythologie traditionnelle, d’un système de relations sociales régionales en évolution, et des discours évangéliques qui circulent dans la zone. Il défend l’idée que ce récit doit être interprété comme une tentative d’articuler une posture locale avec les géographies multiples qui relient exploitation minière et christianisme, selon des échelles qui varient du régional au global.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

The regional context: mine, people, and landscape
A story about two caves and the mine
Sacred geography and subterranean sources of wealth
Telefolip, Ok Tedi and shifting regional relations
The region and beyond: Operation Joshua
Tribes lost and found
Multiple geographies
Comings and goings

Aperçu du début du texte

«Claims based on ritual knowledge are frequently heard at the District and Supreme courts in Papua New Guinea, yielding decisions as bewildering to the claimants as the substance of the claims must appear to the presiding judges. The perceived success of some of these claims has played a part in the widespread revival of interest in the continuing communication and enactment of this knowledge […] Beyond their more limited function of providing further evidence in support of rights to ownership, the mythology and cosmology of a community are also creatively reconfigured to account for disparities in power and for changing circumstances.» (Ballard and Banks, 2003: 301)

The expansion of Papua New Guinea’s mining sector has had a remarkable effect on the production of indigenous narratives, which have proliferated as the minerals economy has grown. Often these narratives take the form of origin stories brought forward to establish land claims and secure benefits that may arise from such ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dan Jorgensen, « Mining narratives and multiple geographies in Papua New Guinea: Ok Tedi, the emerald cave and Lost Tribes », Le Journal de la Société des Océanistes, 138-139 | 2014, 23-36.

Référence électronique

Dan Jorgensen, « Mining narratives and multiple geographies in Papua New Guinea: Ok Tedi, the emerald cave and Lost Tribes », Le Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 138-139 | 2014, mis en ligne le 15 décembre 2017, consulté le 28 mars 2017. URL : http://jso.revues.org/7117 ; DOI : 10.4000/jso.7117

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page