Navigation – Plan du site
Hors dossier

The replicas of rongorongo objects in the musée du quai Branly (Paris)

Les moulages de tablettes rongo-rongo au musée du quai Branly (Paris)
Rafal Wieczorek et Paul Horley
p. 123-142

Résumés

Cet article présente une analyse détaillée de 29 moulages en plâtre des tablettes de l’île de Pâques provenant des collections du musée du quai Branly. La grande majorité des moulages couvrent les tablettes des pères et religieuses des Sacrés-Cœurs (Rome). Deux ensembles documentent les tablettes de St-Pétersbourg. Les autres moulages représentent deux tablettes de Washington, deux de Vienne, deux de Santiago, deux pièces du British Museum (tablette de Londres et petit reimiro de Londres) et la tablette (maintenant perdue) de Latran. Nous discutons en détail les moulages qui sont uniques à la collection : la réplique de la grande tablette de Vienne, qui contient plus de glyphes que la pièce actuelle, et le moulage de la tablette de Latran. Nous démontrons aussi que le moulage de la petite tablette de Santiago n’est pas fidèle à l’original, mais suit plutôt une reproduction artistique de la tablette basée sur les esquisses de Philippi de 1875.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Description of the casts
The cast of Large Vienna tablet
The cast of Small Santiago tablet
The cast of Lateran tablet
Conclusions

Aperçu du début du texte

Rapa Nui (Easter Island) is located in South-East Pacific and is primarily known for the monumental stone statues moai that once stood on ceremonial platforms ahu. Among the vast Rapanui cultural heritage appears an unprecedented achievement for the small – but ingenious and hard-working island community – the development of a native writing system called rongorongo. Mentioned for the first time in 1864 by Brother Eugène Eyraud from the Congregation of the Sacred Hearts of Jesus and Mary (SS.CC.), the existence of inscribed artefacts did not attract much attention up to their rediscovery by the bishop Tepano Jaussen of Tahiti, who catalysed the search for inscribed tablets in 1870. As a consequence of his efforts (and scientific interest generated by them), at present the museums of the world safeguard some two dozens of inscribed artefacts with rongorongo script. Despite numerous claims published since the late xixth century, rongorongo still awaits its decipherment (Robinson, 2002...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Rafal Wieczorek et Paul Horley, « The replicas of rongorongo objects in the musée du quai Branly (Paris) », Le Journal de la Société des Océanistes, 140 | 2015, 123-142.

Référence électronique

Rafal Wieczorek et Paul Horley, « The replicas of rongorongo objects in the musée du quai Branly (Paris) », Le Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 140 | janvier-juin 2015, mis en ligne le 06 juillet 2015, consulté le 22 mai 2017. URL : http://jso.revues.org/7298 ; DOI : 10.4000/jso.7298

Haut de page

Auteurs

Rafal Wieczorek

Harvard University USA wieczorek@fas.harvard.edu

Paul Horley

cimav Campus Monterrey, Méxicopaulmn@operamail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page