Skip to navigation – Site map
Hors dossier

Dix commandements mais pas de Dieu : christianisme et changement socioculturel chez les Baruya de Papouasie Nouvelle-Guinée

The ten Commandments but no God: Christianity and Socio-cultural Change among thee Baruya of Papua New Guinea
Anne-Sylvie Malbrancke
p. 241-256

Abstracts

The anthropology of Christianity in Melanesia has recently expanded and refined models of social change, promoting the concept of rupture as a principal analytical lens. This perspective begs greater nuance for circumstances in which Christian idioms and contents are used to justify rather than contravene or transform long standing non-Christian values and practices. Among the Baruya of Papua New Guinea, an indigenously secularized approach to Christianity supplants and informs Christian theological content without radically altering or modifying the traditional hierarchy of moral values. Instead, indigenous values regarding gender relations and social stratification orient the use of religious metaphors, which justify and sometimes reinforce traditional behaviors while casting them as modern. Analytically, Sahlins’ concept of “the structure of conjuncture” allows to articulate models of ruptural Christianity with those of continuity within change.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2020.
Read it

Outline

Face à un vaste paysage confessionnel : pragmatisme et nomadisme
D’une loi à l’autre : séculariser la religion
Adopter et adapter le christianisme dans un contexte changeant
Conclusion

Text / first lines

Voilà ce que me disait Tsimion, un Baruya d’une quarantaine d’années, un jour de juillet 2013 où nous nous entretenions au village de Wuyabo (Eastern Highlands, Papouasie Nouvelle-Guinée). Plus de 40 ans après Maurice Godelier, je séjournai pour 12 mois dans la vallée de Wonenara, avec ceux qui avaient été ses amis et interlocuteurs et leurs descendants. Cette ethnographie se penchait principalement sur les mutations de la sphère matrimoniale, notamment suite à l’introduction du prix de la fiancée dans un système autrefois strictement limité à l’échange des femmes. Cet angle d’approche permit d’interroger les changements socio-culturels plus largement, notamment la reconfiguration des relations entre les sexes et le rôle de l’argent au quotidien. Dans cette optique, une de mes interrogations concernait le rapport des individus au christianisme, arrivé chez les Baruya dans les années 1960 (Lemonnier, 2013 : 193-198). Lors de conversations ou d’entretiens avec femmes et hommes de tous...

Top of page

References

Bibliographical reference

Anne-Sylvie Malbrancke, « Dix commandements mais pas de Dieu : christianisme et changement socioculturel chez les Baruya de Papouasie Nouvelle-Guinée », Le Journal de la Société des Océanistes, 142-143 | 2016, 241-256.

Electronic reference

Anne-Sylvie Malbrancke, « Dix commandements mais pas de Dieu : christianisme et changement socioculturel chez les Baruya de Papouasie Nouvelle-Guinée », Le Journal de la Société des Océanistes [Online], 142-143 | 2016, Online since 31 December 2018, connection on 23 June 2017. URL : http://jso.revues.org/7502 ; DOI : 10.4000/jso.7502

Top of page

About the author

Anne-Sylvie Malbrancke

Aix-Marseille Université, cnrs, ehess, Centre de recherche et de documentation sur l’Océanie, Marseille annesylvie.malbrancke@gmail.com

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page