Skip to navigation – Site map
Dossier Du corps à l’image. La réinvention des performances culturelles en Océanie

Résistances à la patrimonialisation. Agentivités, créativités et souveraineté kanak (Arama et nord Hoot ma Whaap, Nouvelle-Calédonie)

The Resistances to the patrimonialisation. Agencies, creativities and Kanak sovereignty (Arama and North Hoot my Whaap, New Caledonia)
Denis Monnerie
p. 53-72

Abstracts

In the North of Hoot ma Whaap (Kanaky New-Caledonia), especially in Arama, one may observe different attitudes towards phenomena seemingly related to the performance of cultural heritage. The analysis of the ethnography helps understand these different attitudes, showing the role of collective deliberations in deciding or refusing the performance of Kanak operating procedures which elaborate relations, some of which are instrumental in expressing local or regional sovereignty. In this perspective, some proposals for cultural performance can be refused as this would demean the ceremonial operating sequences involved by separating them from ceremonial contexts and thus ignore their efficacy in elaborating relations.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2020.
Read it

Outline

Le cadre: la colonisation modernisée de la Nouvelle-Calédonie
Le contexte ethnographique
Ethnographie, anthropologie et patrimonialisation
Des positions contradictoires concernant la patrimonialisation?
Une demande de patrimonialisation… dans un contexte de refus
Une non-participation : le vie Festival des arts mélanésiens
Medoen : le nom, la danse et l’élaboration de la souveraineté
Aspects de l’efficacité des procédures kanak
Dynamiques européennes de séparations, marchandisation et patrimonialisation
Dynamiques de patrimonialisation en milieu kanak
Collectifs délibérants et dynamiques kanak de détachement-reconfiguration
Conclusion

Text / first lines

Le terme patrimonialisation décrit des catégorisations, prises de décisions et actions politiques, juridiques, administratives et associatives ciblant des environnements et ce qu’il est convenu de nommer la culture. Les cadres de ces actes peuvent être locaux ou nationaux, comme c’est le cas en France avec les diverses institutions dites du patrimoine qui ont été développées à partir des années 1960 sous l’impulsion d’un ministre de la Culture, André Malraux. Ils peuvent aussi être internationaux comme le montrent les actions patrimoniales de l’unesco qui, elles, concernent potentiellement une large part de la planète et s’affirment comme universelles. Patrimonialiser implique des décisions de délimitation et de séparation d’éléments de l’environnement ou de la culture, lesquelles ont des visées de préservation et de mise en valeur et d’où les dimensions économiques – en particulier de marchandisation – sont rarement absentes, souvent associées à des processus de mise en spectacle. ...

Top of page

References

Bibliographical reference

Denis Monnerie, « Résistances à la patrimonialisation. Agentivités, créativités et souveraineté kanak (Arama et nord Hoot ma Whaap, Nouvelle-Calédonie) », Le Journal de la Société des Océanistes, 142-143 | 2016, 53-72.

Electronic reference

Denis Monnerie, « Résistances à la patrimonialisation. Agentivités, créativités et souveraineté kanak (Arama et nord Hoot ma Whaap, Nouvelle-Calédonie) », Le Journal de la Société des Océanistes [Online], 142-143 | 2016, Online since 31 December 2018, connection on 23 May 2017. URL : http://jso.revues.org/7576 ; DOI : 10.4000/jso.7576

Top of page

About the author

Denis Monnerie

Anthropologue, professeur à l’Institut d’ethnologie, Université de Strasbourg, en délégation au cnrs – Aix Marseille Université credo (umr 7308), monnerie@unistra.fr

By this author

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page