Navigation – Plan du site
Dossier Hertz revisité (1907-2007) : Objets et changements dans les rituels funéraires

Destroyal of the personal belongings of the deceased

On bone and flesh type of objects: Elaborating Hertz in Australia
Eric Venbrux
p. 97-103

Résumés

Les Aborigènes Tiwi des îles Melville et Bathurst, au nord de l’Australie, sont bien connus dans la littérature ethnographique, et leurs rites mortuaires élaborés ne sont pas ce qui contribue le moins à cette réputation. Dans cet article, je me pencherai sur un aspect de la façon dont les Tiwi traitent la mort qui a reçu peu d’attention jusqu’ici, à savoir la destruction des biens personnels du défunt. Les Tiwi se débarrassent des objets d’une personne décédée pour des raisons à la fois émotionnelles et cosmologiques. Les survivants considèrent que laisser ces objets présents serait trop douloureux, mais il n’est pas nécessaire de tout détruire aussitôt : un objet choisi peut être mis de côté et utilisé pour focaliser l’émotion lors des rites mortuaires finaux, qui interviennent des mois après un décès. Les rites mortuaires tiwi ont beaucoup de similitude avec le modèle de Hertz relatif aux funérailles primaires et secondaires, bien qu’il n’existe pas de réel traitement des restes corporels. Il y a coïncidence de l’accomplissement des rituels, de la transition de l’esprit vers l’autre monde, de la période de deuil des survivants, et, dans le cas traité par Hertz, de la décomposition du corps (jusqu’au moment où les os sont secs). Dans le cas tiwi, on n’observe pas de traitement secondaire des restes, mais le traitement d’un tronc d’arbre ou de perches et l’annulation de la matérialité de la chair. La destruction des possessions personnelles du défunt, en même temps qu’une objectification de souvenirs non-matériels, servent à constituer le nouvel esprit du mort.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Eric Venbrux, « Destroyal of the personal belongings of the deceased », Le Journal de la Société des Océanistes, 124 | 2007, 97-103.

Référence électronique

Eric Venbrux, « Destroyal of the personal belongings of the deceased », Le Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 124 | Année 2007-1, mis en ligne le 01 juin 2010, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://jso.revues.org/812 ; DOI : 10.4000/jso.812

Haut de page

Auteur

Eric Venbrux

Radboud University Nijmegen, The Netherlands, E.Venbrux@maw.ru.nl

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page