Navigation – Plan du site
Dossier 6e conférence de l'ESfO à Marseille (juillet 2005)

Death of a few celebrated truths and others still worth re-stating

Maurice Godelier
p. 181-192

Résumés

Firth, une grande oeuvre mais aussi un grand homme. Ayant commencé en Nouvelle-Zélande des études d’économie politique, Firth rencontre Malinowski et choisit de devenir anthropologue. De la Polynésie à la banlieue de Londres en passant par la Malaisie, les terrains et les livres se succèdent et s’accumulent parmi lesquels des chefs-d’œuvre We, The Tikopia(1936) ou TheWork of the Gods in Tikopia(1940). Un matériel ethnographique d’une immense richesse exposé avec précision et clarté mais aussi des ouvrages théoriques sur des domaines clés : la religion, les symboles, etc. où Firth manifestait bien avant les critiques des post-modernistes un scepticisme vis-à-vis des « grandes théories », le marxisme, le structuralisme, etc. L’auteur pose alors la question : Pourquoi célébrer un grand anthropologue si l’anthropologie n’est qu’une suite de récits-fictions écrits par des Européens « avec la complicité de leurs informateurs-indigènes » (Marcus) et est donc un genre littéraire en voie de disparition ? Il répond en montrant qu’il y a deux façons de déconstruire une discipline, l’une qui aboutit à la dissoudre, l’autre à la reconstruire sur une base plus rigoureuse et analytiquement plus efficace. Empruntant cette seconde voie, il analyse successivement plusieurs problèmes : la distinction entre l’imaginaire et le symbolique et leurs rôles respectifs dans la production des rapports sociaux. Il cherche ensuite quels sont parmi tous les rapports sociaux, ceux qui ont la capacité de lier un certain nombre de groupes humains en un Tout qui leur confère une identité globale partagée, qui en fasse une société. Il montre que seuls des rapports politico-religieux ont une telle capacité dont sont privés les rapports de parenté et les rapports économiques. Enfin réfléchissant sur le métier d’anthropologue, l’auteur dégage un certain nombre de conditions à remplir pour que ce métier constitue une démarche scientifique et critique plus nécessaire que jamais pour analyser et comprendre le nouvel ordre mondial né avec la chute du mur de Berlin (1989) et les attentats du 11 septembre 2001.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Maurice Godelier, « Death of a few celebrated truths and others still worth re-stating », Le Journal de la Société des Océanistes, 125 | 2007, 181-192.

Référence électronique

Maurice Godelier, « Death of a few celebrated truths and others still worth re-stating », Le Journal de la Société des Océanistes [En ligne], 125 | Année 2007-2, mis en ligne le 01 décembre 2010, consulté le 29 avril 2017. URL : http://jso.revues.org/871 ; DOI : 10.4000/jso.871

Haut de page

Auteur

Maurice Godelier

EHESS, Paris. godelier@ehess.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page